• La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

Notre Dame de Bonne Garde

Notre Dame de Bonne Garde porte bien son nom.

longpont viergeLa statue, dont on ne sait plus l'âge, a pris la suite de la mystérieuse image trouvée au creux du chêne. On prétend même qu'elle en renferme un fragment.
Aux origines du sanctuaire de Longpont, il y a un dialogue de foi.
La Vierge à l'Enfant fut aimée ici avant d'être reconnue.
J'aime la Vierge de la basilique.
Au milieu de son abside peinte, elle semble toujours discrètement nous attendre.
Debout, au soleil levant, elle présente son Fils. C'est tout le mystère de Marie.
Dans ses bras, l'Enfant Jésus est presque un bébé remuant. Il semble nous communiquer sa vitalité divine.
Les plis de la robe de Marie sont comme les nuages du ciel, fascinants et protecteurs.
Par un habile effet du sculpteur, la Vierge de Longpont regarde en même temps son enfant bien aimé et ceux qui la visitent.
Notre Dame de Bonne Garde n'est ni mièvre ni sévère.
Elle penche son sceptre vers nous comme une bonne fée qui voudrait nous transmettre ses grâces. Habitée par l’Esprit Saint, sa puissance est bienveillante. Marie nous rend toujours meilleurs.
 
Depuis des siècles, la Vierge de Longpont entend les prières des pèlerins.
Il y a bientôt 40 ans Notre Dame de Bonne Garde fut choisie pour être la patronne du diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes. Sainte Marie de Longpont est donc la mère de tous les Essonniens. Elle est la protectrice de tous ceux qui vivent et de tous ceux qui travaillent dans cette portion d’Ile de France. Elle est la mère de tous ceux qui sont heureux en Essonne et de tous ceux qui peinent sur les chemins de la vie dans ce coin de banlieue.
Notre Dame de Bonne Garde aime, du même amour, le paysan beauceron et le cadre de Courtaboeuf, le vieillard de Champcueil et l'infirmière de Bligny, le jeune de la Grande Borne et la famille de Bures-sur-Yvette, le Rom des campements du bord de la Francilienne et le député à l'Assemblée Nationale...
Elle est la mère de l'évêque, de l'imam et du rabbin.
Notre Dame de Bonne Garde nous apprend à n'oublier personne.
Elle aime aussi ceux qui ne la connaissent pas encore.
Elle aime même ceux qui ne veulent pas d'elle.
Marie est la mère du Fils éternel.
Créée à l’image de Dieu, elle ne peut donner que son amour.
La Vierge de Longpont nous garde dans le Christ.
 

Père Frédéric Gatineau
Recteur de la basilique de Longpont

♦ A lire aussi :
Une basilique " incorporante "
" Elle est la mère de ceux qui passent "