• La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

Inscription à l'Archiconfrérie

 archiconfrerieLa confrérie Notre Dame de Longpont est citée dès 1415 car elle possédait des biens au Mesnil (hameau de Longpont). Tout au long du XVe siècle, on la trouve encore citée comme propriétaire de pièces de terres à la Ville du Bois, Villiers et Villebouzin. En 1635, la confrérie compte des adhérents dans 72 paroisses de l’Ile de France. En 1665, une indulgence plénière à perpétuité est accordée par le pape Alexandre VII, pour tous les fidèles de l’un et l’autre sexe qui entreront en ladite Confrérie, instituée sous le titre de Notre-Dame, en l’église priorale et conventuelle de Longpont sous Montlhéry. L’usage de l’appellation Notre Dame de Bonne Garde pour cette confrérie est attesté en 1747. La confrérie perd ses biens durant la Révolution et décline sensiblement. Elle est toutefois attestée comme vivante en 1834.  

Le curé Jacques Julien Auguste Arthaud arrive en Longpont en 1843 et sera l’artisan du renouveau de Longpont. Il rétablit la Confrérie le 16 juin 1850. Le 13 mars 1860, un Bref du pape Pie IX érigea la Confrérie de Notre-Dame de Bonne Garde en Archiconfrérie. Elle sera le maître d’oeuvre des grands travaux de reconstruction de l’édifice réalisés entre 1875 et 1878. L’archiconfrérie est aujourd'hui encore bien vivante et participe activement à la vie du sanctuaire et des pèlerinages. C’est elle, entre autres, qui assure l‘animation du chapelet tous les jours à 18 h 00 à la chapelle de la Vierge.

Son président actuel est M. Michel FAYE.
Il est très facile d’adhérer à l’archiconfrérie en tant que membre associé : vous pouvez imprimer et remplir le formulaire en cliquant ici.

 

Père Frédéric Gatineau,
Recteur de la basilique de Longpont

Directeur spirituel de l’archiconfrérie Notre Dame de Bonne-Garde