Basilique de Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

Notre-Dame qui garde bien

Au fond de la basilique, la chapelle de la Vierge est un bel écrin pour le si beau bijou.
Nuit et jour, Notre-Dame murmure ; nuit et jour, elle chuchote à l’oreille de l’enfant. Comme au jour de Cana, elle ne cesse de redire au Christ : « Ils n’ont plus de vin, ils n’ont plus de joie, ils n’ont plus de foi, ils n’ont plus la paix, ils n’ont plus d’énergie pour continuer leur vie
Elle en voit passer du monde, elle en connaît des secrets.
Depuis le temps des gaulois, on le sait bien : à Longpont, Marie n’est pas une déesse, elle n’est pas redoutable, elle n’est même pas la lumière, mais elle la porte.
Marie intercède toujours. Son amour est digne de foi puisque c’est l’Esprit du Seigneur qui la traverse. Elle nous veut du bien !

Père Frédéric Gatineau
Mai 2014

La toute proche

Je ne me lasse pas de visiter la chapelle de la Vierge.
Jour après jour, cette statue ne cesse de me parler.
Elle me parle du mystère de Marie et elle me parle du mystère de l’Église, du meilleur de l’Église, de ce qu’elle est en profondeur (ou de ce qu’elle devrait être). À Longpont, la Vierge nous regarde et elle regarde son fils. Sans cesser d’adorer son Dieu très cher, elle s’occupe et se préoccupe de nous.
Elle porte le Fils éternel. Elle le montre comme ce qu’il y a de plus précieux et pourtant elle semble prête à nous le confier, elle nous fait confiance.
Elle est digne et pourtant très tendre. Elle porte la miséricorde. Sous son regard, nous sommes vraiment ses enfants. Sous ses yeux, personne n’oserait penser que son voisin serait moins important. Elle est bienveillante et nous met en confiance.
Marie, toute pure et toute proche, mérite qu’on vienne la fêter. Devant elle, nous comprenons par le cœur de quel corps nous sommes les membres.

Père Frédéric Gatineau,
Septembre 2009