Basilique de Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

Alors que vous, vous l’aviez livré

Le discours de Pierre nous est donné en nourriture ce dimanche.
Ce discours est un modèle du genre. D’abord parce que Pierre se fait solidaire de son peuple. Juif, il parle en juif. « Hommes d’Israël, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères ». Et puis, c’est un discours impliquant. Il interpelle : « Alors que vous, vous l’aviez livré ». Il bouscule : « Vous l’aviez renié en présence de Pilate, qui était décidé à le relâcher ». Il réveille les consciences.
« Vous l’aviez rejeté, Vous avez renié le Saint et le Juste et vous avez demandé qu’on vous accorde la grâce d’un meurtrier ».
Il provoque jusqu’à l’insoutenable : « Vous avez tué le Prince de la vie »
Mais Pierre annonce le Christ à la façon du Christ. Il parle avec miséricorde.
«Frères, je sais bien que vous avez agi dans l’ignorance, vous et vos chefs »
Pierre n’est pas un donneur de leçon. C’est un témoin, dans sa propre chair, de la puissance du pardon. Le Ressuscité donne le salut et non pas la condamnation. « Dieu a ainsi accompli ce qu’il avait d’avance annoncé par la bouche de tous les prophètes : que le Christ, son Messie, souffrirait ».
Aujourd’hui, c’est à nous que Pierre parle au nom du Christ :
«Convertissez-vous donc et tournez-vous vers Dieu pour que vos péchés soient effacés. »


Père Frédéric Gatineau
Pentecôte 2015