Basilique de Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

Un doudou ou de l’argent …

Je me promenais cet été avec des amis dans la forêt près d’Etiolles. On a croisé un petit groupe d’enfants, genre centre de loisirs. Ils marchaient deux par deux en se racontant des histoires. Le groupe s’étalait en longueur et nous étions juste derrière les retardataires. C’est là que j’ai surpris une conversation qui m’a bien étonné. C’était deux petits garçons d’environ 10 ans. Le premier, très sûr de lui, portait des lunettes noires très chics. Il a dit à l’autre : Toi tu préfères un doudou ou de l’argent ? Son copain, visiblement plus timide, a hésité avant de marmonner : Euh un doudou ! Le garçon, sûr de lui, attendait certainement l’effet de sa question perverse pour renchérir en rigolant. Ben moi, je préfère de l’argent parce qu’avec de l’argent on peut acheter des doudous !
Terrible ! Tout s’achètera donc ! Même les doudous ? Même l’amitié ? Même l’amour ?
Je me suis dit ce jour-là qu’il est décidément très important d’envoyer les enfants au catéchisme. Le caté, c’est important pour la culture religieuse, pour connaître un peu de la Bible, du contenu de la foi. Le caté, c’est là où on prépare et où on reçoit les sacrements (et ça, il faut bien reconnaitre qu’on ne peut pas le faire devant un écran !). Mais le caté, c’est important aussi pour essayer de répondre à ce petit garçon qui croit qu’on peut tout acheter avec de l’argent. Au caté, on découvre que Jésus a tout donné, gratuitement, et c’est une belle raison de vivre !

Père Frédéric Gatineau
Septembre 2015